Présentation de NOI

Association régie par la loi du 1er Juillet 1901

Elle a été fondée en octobre 2007 par des passionnés suite à l’observation d’un manque de connaissances sur les reptiles terrestres de La Réunion. En effet, tant au niveau associatif qu’universitaire ou privé, il n’existait auparavant aucune structure spécialisée dans l’étude de cette composante importante de la biodiversité réunionnaise.

(Statuts de l’association)

L’objectif principal de l’association est de contribuer à la connaissance et à la conservation des milieux et des espèces de La Réunion. Elle s’implique dans la protection des reptiles endémiques et de leurs habitats.

Pour cela, trois directives :

  • Connaissance
  • Conservation
  • Sensibilisation

NOI emploie 5 salariés et s’organise autour de 5 pôles d’activités :

  • la lutte contre la faune exotique envahissante
  • la restauration d’habitats naturels
  • l’éducation à l’environnement
  • l’études scientifiques pour la conservation des reptiles endémiques
  • la vie associative et l’animation du réseau de bénévoles

L’emblème de l’association, qu’on retrouve sur notre logo est le Gecko Vert de Manapany (Phelsuma inexpectata) qui est l’une des deux dernières espèces de geckos endémiques de l’île de La Réunion. Notre association fait sont possible pour proteger cette espèce en danger critique d’extinction.


Contexte géographique

Notre association est localisée sur l’île de La Réunion, situé dans le sud-ouest de l’océan Indien, cette île fait partie de l’archipel des Mascareignes. Cet archipel est constitué de trois îles : La Réunion, Maurice et Rodrigues, ainsi que plusieurs petits îlots annexes.

Source : Jauze, 2012

La Réunion

D’une circonférence de 210 km, c’est la plus grande île de l’archipel des Mascareignes, c’est une île jeune d’un point de vue géologique, avec un âge estimé à 3 millions d’années, qui possède un récif corallien encore au stade de développement (25 km autour de l’île). Cette île volcanique est la plus haute de l’archipel, avec un relief très accidenté, on y trouve des cirques, des remparts ainsi que des pitons. La Réunion est constitué de deux massifs volcaniques : le Piton des Neiges surplombant l’île avec ses 3069 mètres d’altitude et le Piton de la Fournaise (2631 m) toujours en activité.

Maurice

L’île Maurice est également une île d’origine volcanique mais est beaucoup plus âgée que sa voisine avec un âge estimé à 8 millions d’années. Par conséquent cette ancien complexe volcanique sait fortement érodé au fils du temps, l’île est devenue relativement plate mais elle compte quelques chaînes de montagnes dont la plus haute culmine à 823 mètres d’latitude. Alors l’inverse de La Réunion, Maurice possède sur ses 200 kilomètres de littoral une immense barrière de corail d’une longueur de 150 kilomètres.

Rodrigues

La formation de cette île est encore peu connue, elle se serait formait il y a 2,5 millions d’années. Relativement plate, l’île Rodrigue mesure seulement 90 km² mais possède un important complexe récifal d’environ 200 km².